Consultant conseil en positionnement internet

Comment être naturellement bien vu par les moteurs de recherches internet ?
 
Accueil  Référencement  Formation  Public  Programme  Tarif  Intervenant Contact  Références  Historique  Blog  Liens  Annuaires  Partenaires

Le PageRank c'est quoi ?

C'est un outil spécifique à Google qui permet de mesurer la popularité d'une page à travers les liens qui pointent vers elle.

Le PageRank à quoi ça sert ?

Le PageRank sert à mesurer l'intérêt d'une page en calculant non seulement la quantité de liens pointant vers elle mais également leur qualité.

Comment améliorer son PageRank Google ?

La réponse est simple : Il faut obtenir des liens de qualité pointant vers ses propres pages.

La technique est plus compliquée parce que la qualité du lien dépend de plusieurs facteurs :
  • Origine du lien.
    • Qualité de la page.
    • Univers métier de la page.
    • Nombre de liens sortants.
  • Syntaxe du lien.
  • Etc...

Le PageRank Google une arme fatale ?

Contrairement à ce que croient, ou voudraient faire croirent, beaucoup de personnes, un bon PageRank n'est pas la garantie d'un bon positionnement, la preuve ici mais on peut considérer qu'il est comme la cerise sur le gâteau.

Si tous les ingrédients qui composent le site sont de qualité, alors un bon PageRank l'aidera à mieux se positionner. Dans le cas contraire il sera inutile, sauf à modifier ses pages pour les rendre plus digestes aux moteurs.

PageRank : Le mieux est souvent l'ennemi du bien

Des tas de gourous du net proposent des solutions gratuites ou payantes pour augmenter le PageRank d'un site.

Ces solutions sont pour la plupart, au mieux, déconseillées, au pire interdites, par les moteurs. Les utiliser c'est risquer un déclassement - voire un banissement pur et simple de ses pages dans l'index des recherches.

Une formation au référencement internet permet non seulement de déjouer ce genre de pièges - qui peuvent coûter cher - mais également d'optimiser ses pages pour être bien positionné dans les règles de l'art.