Consultant conseil en positionnement internet

Comment être naturellement bien vu par les moteurs de recherches internet ?
 
Accueil  Référencement  Formation  Public  Programme  Tarif  Intervenant Contact  Références  Historique  Blog  Liens  Annuaires  Partenaires

Être en première position Google et autres moteurs : Un positionnement réussi en 3ans

Quelques que exemples du positionnement de ce site sur le coeur de son coeur de marché au bout de 39 mois :

Requête

Rang Google

Rang Bing

Rang Yahoo

Consultant positionnement Internet
Formation positionnement Internet
Consultant référencement internet
> 100ème (2)
Formation référencement internet

(1) Deux sites m'appartenant, conseil-positionnement-internet.fr et referencement-internet-optimise.fr sont respectivement premier et deuxième sur yahoo.
(2) referencement-internet-optimise.fr 5ème et 2 autres sites en 3ème page.
(3) referencement-internet-optimise.fr en 2ème page.

Bien sûr cette liste est non exhaustive et vous trouverez sur cette page quelques autres premières positions Google tournant autour des thèmes de ce site.

Comment atteindre un tel résultat ?

Les règle d'un bon référencement

Définir ses mots clefs

Je ne parle pas là bien évidement de la balise "keywords" qui n'est plus utilisée par Google mais ceux qui caractérisent une activité et pour lesquels on veut être bien positionné sur les moteurs de recherche et s'y tenir (D'ou l'intérêt de définir un cahier des charges en amont de la création de son site). En l'occurence - me concernant - je les ai définis comme tel :
  • Un thème : Internet
  • Deux métiers : Formation, consultant
  • Deux compétences : Référencement, positionnement
  • Une caractéristique : Naturel
Vous l'aurez donc compris, tout le travail effectué depuis 3 ans tourne pratiquement exclusivement autour de ces 6 mots : "formation", "consultant", "référencement", "positionnement", "naturel", "internet"

NB : Si vous ne faites pas ce travail en amont de la création de votre site, vous n'aurez aucune ligne directrice et votre positionnement sera forcement raté (au mieux bien moins bon qu'il pourrait l'être).

Définir priorité et faisabilité

Outre le fait qu'il ne faille pas oublier l'effet sandbox (au moins pour Google) et puisqu'il faut au moins 3 ans pour asseoir un bon positionnement, il faut définir des priorités – dans le temps – en fonction de la faisabilité et du dégré de concurrence des requêtes. Dans mon exemple je me suis d'abord appuyé sur le mot positionnement beaucoup moins concurrentiel (il ma apporté des résultats la première année) et plus juste que référencement.(il m'a fallu 39 mois pour être enfin bien vu sur ces requêtes)

Il faut aussi déterminer des niches et/ou des requêtes longues qui suceptibles de donner des résultats et du trafic au bout de quelques mois seulement. (Par exemple "Positionnement internet pour les nuls" ou "Référencement internet pour les nuls")

Enfin il faut faire preuve d'humilité et de pragmatisme en évitant les occurrences courtes beaucoup plus difficile à obtenir mais pas forcément rentable en terme de positionnement. (Si je suis par exemple en première page pour "consultant internet", c'est plus une conséquence du reste de mon référencement qu'un choix, le terme étant trop vague pour apporter des prospects)

Trouver le bon prestataire

Dans l'idéal après une formation, il faut trouver un prestataire qui - à défaut de connaître les règles d'un bon positionnement - offre techniquement les moyens de le réalisé par la maîtrise d'ouvrage avec notamment :
  • Une solution CMS (Que l'on peut gérer soit même comme la solution msipc.fr)
  • Gestion de toutes les balises existantes
    • "title"
    • Dans les textes, les liens, les images
  • Url rewriting

Eviter les pièges ou les leurres

Il existe des dizaines – des centaines – de paramètres qui font qu'un site est bien positionné sur une requête donnée. Ils suivent grosso-modo la règle des 20/80 (J'aurais tendance à dire 10/90). Il ne sert donc à rien de se concentrer sur les dernières techniques (voir une exemple sur mon blog) qui agitent le petit Landerrnau du monde du SEO (Search Engine Optimisation) – même si elles peuvent être utiles à la marge – tant qu'un vrai travail de fond n'aura pas été fait sur celles qui sont essentielles.

Créer des liens entrants de qualité

Même si je reste très dubitatif sur la notion de Pagerank – ou en tout cas sur l'importance qu'on lui donne là aussi en oubliant les autres paramètres – ma page d'accueil yoyotant entre un PR de 2 et 3, il n'en est pas moins vrai qu'il faut acquérir de la notoriété aux yeux de Google notamment.

Une stratégie d'inscription sur les annuaires est le moyen le plus simple d'en obtenir. Il y a une technique pour le faire et ne pas la suivre minimise fortement les résultats, ce qui est d'autant plus dommageable qu'à la différence des autres paramètres on ne peut pas – à quelques exceptions près revenir en arrière.

Laisser faire le temps

S'il va falloir bien sûr actualiser le site de temps en temps afin de peaufiner son positionnement, ce dernier mettra de long mois à émerger (au moins sur les requêtes concurentielles) et regarder tous les jours les moteurs de recherche pour savoir où il en est ne le fera pas croître plus vite (Au mieux et j'en ai été un vivant exemple un temps, ça ne fait monter que le stress)

Votre site en première page ?

En vous adressant à un formateur au positionnement internet reconnu pour ses résultats et/ou en profitant de ses conseils vous vous donnerez toutes les chances de faire – à la différence de beaucoup de vos concurrents et pour un prix modique au regard des enjeux – de votre site un vrai centre de profit.